Regarde-moi dans les yeux

REGARDE-MOI DANS LES YEUX

Livre gratuit en numérique
Disponible aussi en version papier, voir ci-dessous.

 

Boris Tzaprenko. Regarde-moi dans les yeux

Une seule personne pourrait-elle sceller le sort de l’humanité ?

Cette dernière pourrait disparaître de bien des manières. Celle dont parle ce roman serait si surprenante et si soudaine que personne ne l’aurait vu venir. Et pourtant…

[Quinze secondes avant l’Événement.]

Lucien entra dans le cabinet d’ophtalmologie, sans se douter le moins du monde que quinze secondes seulement le séparaient de la première manifestation de l’Événement.

L’Événement, c’est ainsi que, dans un premier temps, nous appellerons l’imprévu qui allait, et bouleverser sa propre existence, et conclure l’Histoire. Par « conclure l’Histoire », entendre : « décider du dénouement de l’existence humaine », rien de moins.

Venant consulter pour un contrôle de routine, Lucien fut content de voir qu’il n’y avait que deux personnes dans la salle d’attente, une jeune femme et une dame âgée. Elles levèrent les yeux vers lui.

— Bonjour ! leur dit-il.

La dame âgée au fond de la pièce resta muette. La jeune fille lui rendit timidement un « bonjour ! » presque murmuré, avant de reprendre la lecture de sa revue.

[Treize secondes avant l’Événement.]

Lucien s’assit en face d’elle…

 

 

COMMANDER LE LIVRE EN PAPIER

(En raison des problèmes liés au confinement, notamment le fonctionnement perturbé de la poste, les délais de livraison peuvent être rallongés.)

Ici même, sur le site de l’auteur

Ou chez Lulu

Ou bien chez Amazon

 

Gratuit en numérique.
Téléchargez-le en epub, pdf ou mobi :

 

Également gratuit en numérique chez :

Amazon

Apple

Google

KOBO

Smashwords

Barnes & Noble

Fnac

Goodreads

 

 

Page facebook

Publication 1

Publication 2

Publication 3

 

 

 

#vegan #véganisme #végétalien #végétarien #spécisme #antispécisme #spéciste #antispéciste #sentience

 

Une réflexion sur « Regarde-moi dans les yeux »

  1. Merci pour ce livre.
    Nous ne sommes pas dans de la grande littérature mais peu importe : le message est suffisamment fort pour élever votre œuvre au rang des grandes œuvres.
    J’ai pleuré à diverses reprises. Des larmes de compassion et de culpabilité aussi.
    J’aurais aimé une autre fin que celle que vous proposez mais aviez vous le choix ?
    Merci encore.

Laisser un commentaire

Go vegan