Régime alimentaire végétalien

Régime alimentaire végétalien

 

Le régime alimentaire végétalien exclut absolument tous les aliments d’origine animale. C’est-à-dire : toutes les viandes, les poissons, les crustacés, poulpe, (la chair de tous les êtres vivants), les œufs, tous les produits laitiers (sauf le lait de la mère humaine pour ses enfants), le miel…

Les nutriments d’origine animale sont-ils nécessaires ? La réponse est : NON.

Les nutriments d’origine animale n’ont aucune nécéssité. il est parfaitement possible de vivre en bonne santé avec un régime végétalien, pour peu qu’on se complémente en vitamine B12.

 

Voici quelques sources officielles et fiables :

• APSARES (Association de Professionnels de Santé pour une Alimentation RESponsable) :

« Une multitude d’études médicales mettent en cause la consommation régulière d’aliments d’origine animale dans l’apparition de nombreuses pathologies. L’apport excessif d’acides gras saturés et de cholestérol, ou encore de protéines animales sont les principaux facteurs néfastes d’une alimentation centrée sur des produits animaux, comme l’est l’alimentation « moyenne » des Français.

Parallèlement, un nombre croissant d’études médicales montrent que les alimentations végétariennes (sans viande ni poisson), y compris végétaliennes (aucun aliment d’origine animale), menées de façon appropriée, sont non seulement adaptées à toutes les périodes de la vie, mais en outre bénéfiques pour la santé humaine en général, et la prévention et le traitement de nombreuses maladies en particulier. » C’est ici.

 

• American Dietetic Association (Association américaine de diététique). Il s’agit de la plus grande association de professionnels de la nutrition ; elle est formée de 70 000 membres nutritionnistes et diététiciens :

« La position de l’Association américaine de diététique est que les alimentations végétariennes bien conçues (y compris végétaliennes) sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, ainsi que pour les sportifs. »

Texte complet. Traduction en français.

 

• British National Health Service (Service national de santé britannique) :

« Avec une bonne préparation et une bonne compréhension de ce qui compose une alimentation végétalienne saine et équilibrée, vous pouvez trouver tous les nutriments dont votre corps a besoin. » C’est ici.

 

• Les diététistes du Canada :

« Un régime végétalien sain comporte de nombreux avantages pour la santé, y compris des taux moindres d’obésité, de maladie cardiaque, d’hypertension, d’hypercholestérolémie, de diabète de type 2 et de certains types de cancer. » C’est ici.

 

• Ministère de la Santé d’Israël :

« L’usage de suppléments nutritifs pour le bébé végétarien ou végétalien sera comme pour les bébés nourris avec des aliments d’origine animale. » C’est ici.

 

Octobre 2017 : Une quarantaine de professionnels de santé appellent les autorités françaises à reconnaître que l’alimentation végane est saine et possible à tous les âges de la vie. Ils réclament une évolution des publications officielles afin d’informer la population. Extrait de l’article du 25 Octobre 2017 de France Soir :

« Peu de gens le savent : les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable. S’appuyant sur le consensus scientifique existant, ces recommandations définissent les légumineuses, les fruits à coque/oléagineux et les produits à base de soja comme « aliments riches en protéines » au même titre que les « viandes, poissons, œufs ». De même, les laits végétaux/boissons végétales enrichis en calcium sont inclus dans le groupe « produits laitiers et substituts ». C’est notamment le cas de la pyramide alimentaire officielle de référence en Belgique, à deux pas de chez nous.

Tour d’horizon : les Etats-Unis abritent la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67 000 nutritionnistes, qui se penche sur la question depuis 1987 et selon laquelle « les alimentations végétariennes correctement menées, dont le végétalisme, sont saines, adéquates sur le plan nutritionnel, et peuvent présenter des avantages dans la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien menées sont adaptées à tous les stades de la vie, notamment aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent, aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents ainsi qu’aux sportifs ». Par exemple, la Fondation britannique pour la Nutrition indique que « des études menées auprès d’enfants végétariens et végétaliens au Royaume-Uni ont montré que leur croissance et leur développement suivaient des courbes normales ». C’est ici.

 

Autres sources concernant la nutrition végétalienne.

 

Conclusion : aujourd’hui, un nutritionniste qui prétend qu’on ne peut vivre en bonne santé en suivant un régime strictement végétalien est un incompétent ou un menteur.

Voici un exemple amusant. Je ne me prononce pas à son sujet, à vous de vous en faire une idée : ici.

 

 
 

VÉGANE POUR LAIT NUL
VÉGANE POUR LAIT NUL
LIVRE GRATUIT À TÉLÉCHARGER


 

Laisser un commentaire