QR septembre 2013

Diego P :

Pourquoi ce titre Il sera ?

Voir la page « À propos ».

 

Cathy M :

– Avez-vous l’idée du prochain tome ? Quand sortira t’il ? Est-ce que ça sera le dernier ?

Oui, mais je ne sais pas quand il sortira. J’espère bien que ce ne sera pas le dernier !

 

Edouard B :

– Écrivez-vous tout les jours ? Et combien de temps par jour ?

Non. Ça dépend des jours, de cinq minutes à 20 h, selon l’inspiration.

 

Mohamed B :

– D’où vous viennent les infos scientifiques ?

J’ai quelques petites bases. Et je fais des recherches.

 

Lee N :

– Il est parfois question de religions dans Il sera, mais vous ne parlez d’aucune religion qui existe vraiment. Pensez-vous que les religions actuelles vont disparaître ?

Non, ce n’est pas parce que je pense que les religions actuelles vont disparaître que je ne parle pas d’elles dans « Il sera… ». Je ne professe rien en la matière ! C’est pour d’autres raisons :

Pour ne déranger personne.

Pour qu’« Il sera… » reste une histoire dépaysante, j’évite de trop l’ancrer dans la réalité.

 

Fatima G :

Vous parlez souvent de gens qui changent d’apparence à volonté ? Rêvez-vous de changer vous-même de physique ?

Pas plus que ça ! 🙂 Mais je crois que dans le futur ce sera aussi commun que d’aller chez le coiffeur.

 

John K :

«Méga standard» et «Microsoft» ont les mêmes initiales : MS. Coïncidence ou  clin d’oeil ?

😉

 

Martin J :

La violence est loin de dominer le récit mais il y a parfois des scènes de violence ou de cruauté, pourquoi ? Est-ce pour toucher un public plus large ?

Je ne pense pas que ces deux ingrédients soient en quantité suffisante pour séduire le public en question. Donc, non. Ce n’est pas dans ce but. Mais la violence fait, malheureusement, partie de la vie…

 

Laisser un commentaire